Devis-juridique.com
Demandez en ligne des devis à des avocats partout en France
demander un devis
Votre demande de devis en ligne ou par téléphone
Votre demande est transmise aux avocats de la plateforme
Des 1ers devis généralement reçus en quelques heures
Les devis sont gratuits et sans engagement
inscription avocat





Cession fonds de commerce - Devis d'avocats

Droit des entreprises & sociétés - Trouvez un avocat disponible rapidement

679 avocats compétents en droit des entreprises & sociétés
Nous trouvons pour vous un avocat pour une cession de fonds de commerce. Une cession de fonds de commerce représente une étape primordiale dans la vente d’une entreprise, elle nécessite donc de prendre toutes les précautions juridiques nécessaires à sa bonne tenue. Etapes juridiques incontournables, analyse des clauses du contrat, respect de ces clauses : nos avocats, spécialistes du droit des sociétés et de la cession des fonds de commerce, vous assistent et vous guident dans vos démarches.

Demande de devis - Cession fonds de commerce


Merci de remplir le formulaire ci-dessous pour votre demande de devis
Nom & Prénom du contact :
Statut :
Adresse email :
Numéro de téléphone :
Code postal :
Ville :

Votre dossier - Cession fonds de commerce

Objet de la demande :
 
Type de demande :
Budget pour ce dossier :
Volonté de réalisation :
Degré d'urgence :
Préférence de localisation :
Description de la demande :


Conformément à loi informatique et libertés vous disposez d’un droit d’accès de rectification et de suppression des données communiquées.




En savoir plus / Cession fonds de commerce

Juridiquement le fond de commerce se définit comme l’ensemble des éléments concourants au développement d’une activité commerciale ou industrielle, en pratique il est souvent considéré comme le bien le plus important du patrimoine du commerçant. C’est pourquoi Il ne pourra être cédé, que sous le respect de règles dictées par un Code de commerce s’efforçant de mieux répondre aux attentes de chacun.

Comment déterminer la valeur d’un fond de commerce ? Préalable à la fixation du prix et à la négociation, cet exercice est le plus souvent résolu par l’application d’un barème. Cette méthode consiste à apprécier la valeur du fond de commerce en le comparant à d’autres pourvus d’une même activité et ayant fait l’objet d’une transaction récente.

A quelles conditions la cession de fond de commerce est-elle valable ? Fondamentalement, la cession du fond de commerce procède en grande partie d’une vente et à ce titre, elle est soumise au respect des règles du droit commun des contrats ce qui laisse une grande liberté contractuelle aux parties. Néanmoins, concernant la forme de l’acte de vente, dans le but de protéger l’acquéreur contre les fraudes, la loi impose un respect absolu des dispositions spéciales du Code de commerce. Celles-ci obligent le vendeur à lui communiquer certaines informations comme le prix de vente, le nom du précédent vendeur ou encore la date et la nature de son acte d'acquisition et le prix de cette acquisition pour les éléments incorporels.

Quelles sont les sanctions en cas d’irrégularité ? Evidemment, l’omission d’une mention n’aura pas le même effet juridique qu’une inexactitude. Toutefois, une telle irrégularité pourra être sanctionnée à hauteur d’une nullité relative de l’acte. Celle-ci est dite relative car invocable seulement par l’acquéreur - ce qui exclut par exemple le juge - dans un délai court (un an à compter de la vente) et n’est donc pas obligatoire.

Qu’en est-il du paiement des droits de mutation ? La cession du fond de commerce étant une opération effectuée à titre onéreux (moyennant un paiement) celle-ci doit faire l’objet d’un enregistrement auprès du service des impôts dans le mois de sa réalisation. Celle-ci donnera lieu à un taux que l’acquéreur devra prendre en compte pour le paiement de ses droits, celui-ci sera de 0% pour la fraction du prix inférieure à 23 000€; 3,00% pour la fraction du prix compris entre 23 000 et 200 000€ ; 5,00% pour la fraction du prix supérieur à 200 000€.